La story de ...

Jacky,
Gérant, Dékoval

Pouvez-vous nous présenter votre parcours, votre métier et vos expériences ?

Je voulais être ingénieur du son, et après les 2 premières années d’études j’ai arrêté car il fallait partir vers Nantes ou Paris et ça ne me plaisait pas trop de quitter ma région. Je me suis donc orienté vers le commerce en autodidacte en vendant divers produits : vente et installation d’autoradios, vendeur-conseil de matériels hi-fi (toujours cette satanée passion du son de qualité) puis vente de maisons individuelles, de cuisines, de salles de bain, avec ma passion du bricolage ça tombait bien.

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et votre concept, sa spécificité ?

Ne trouvant pas mon bonheur chez les autres, j’ai créé DEKOVAL en 2011, pour réaliser une opération de marchand de biens (achat d’un ancien atelier de menuiserie, réalisation de 3 appartements dont 2 revendus) puis une 2ème opération avec l’achat d’une grange et d’un terrain pour réaliser une petite copropriété de 4 appartements avec 2 jardinets, places de parking, abris vélos, le tout revendu en organisant une journée « portes ouvertes » avec un appartement témoin. Puis j’ai fait une formation d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage par « Le Moniteur » pour accompagner les investisseurs à réaliser leurs projets de travaux (immeuble de rapport, commerces, bureaux, etc…).

Je propose maintenant aux clients les missions suivantes : recherche d’immeuble, réalisation des plans par un architecte, design architectural par agence spécialisée, descriptif et devis des entreprises, suivi des travaux avec comptes rendus hebdomadaires, recherche des locataires.

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans votre métier ?

Convaincre le client que l’on peut l’accompagner pour la réussite de son projet et non pas pour seulement gagner de l’argent.

De quoi êtes-vous le plus fier ?

Avoir donné une nouvelle vie à 2 bâtiments abandonnés, qui n’étaient pas destinés au logement.

Comment avez-vous connu Coworkoffice ?

En passant régulièrement devant le panneau de chantier et les 3 premiers bâtiments en construction, et en proposant mes services à Claire.

Qu’est-ce qui vous a le plus séduit chez Coworkoffice ?

Le style et l’aménagement des lieux où l’on se sent bien pour travailler. Je travaillais chez moi et j’en avais un peu marre de mes collègues de travail (le frigo et la télé ????…) Je voulais un espace de coworking où l’on se sente bien et aussi pour briser la fameuse solitude du chef d’entreprise en rencontrant d’autres collègues permettant ainsi de développer mon réseau.

Pouvez-vous nous livrer une anecdote ou bien un souvenir sur votre arrivée, votre installation ?

Etant dans la partie nomade du Coworkoffice, l’installation a été rapide : un ordi, un cahier, un crayon et hop c’est fait, on s’installe où l’on veut avec l’avantage de choisir son emplacement différent tous les jours (petite table, grande table à plusieurs, box acoustique, etc…)

espace nomade pureplaces

Qu’est-ce que vous aimez le plus chez Coworkoffice ?

L’empathie des gens qui nous accueillent, essayant toujours de se mettre à la place du client pour comprendre son besoin et lui donner satisfaction.  Les petites salles de réunion, idéales pour un tête à tête professionnel, la cabine téléphonique acoustique, l’atrium hyper confortable avec ses grands canapés, et les coworkers qui sont devenus mes collègues de travail…

Quelle est votre salle de réunion préférée ? Pourquoi ?

Amazone pour la convivialité de sa table ronde et Chalet pour son décor montagnard, sans oublier Flamingo pour ses petits fauteuils confortables.

pureplaces salle amazone

Il n’y a pas que le boulot dans la vie, quelles sont vos passions ?

Le billard, la marche rapide, le chocolat noir, la conquête spatiale, les montres mécaniques, les rapaces.